Le périmètre des IP bannies s’étend au chat